Votre librairie met en place un service"DRIVE"
2 options maintenant sur notre site pour passer commande :
soit l’envoi par La Poste, avec un délai non garanti.​
soit le retrait à la porte à la librairie sur rendez-vous

Pour prendre rendez-vous, merci de nous contacter sur notre page Facebook ou sur librairie.banse@orange.fr
La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

 

Cauchemar

Cauchemar

Paul Cleave

Sonatine

  • par (Libraire)
    7 mai 2020

    Une fillette, Alyssa, disparaît.
    Un flic ,Noah, dérape.
    Douze ans plus tard il revient à Acacia Pines car Alyssa a disparu à nouveau.
    L’atmosphère oppressante d’une ville où les habitants semblent cacher bien des secrets.
    Dans son polar parfaitement rythmé et maîtrisé Paul Cleave réussit à tenir le lecteur sous tension jusqu’à la dernière page !


  • par (Libraire)
    11 décembre 2019

    Il y a douze ans, Noah Harper, policier à Acacia Pines, aux Etats-Unis, a commis un acte qui allait changer à jamais le cours de sa vie : il a torturé Conrad Haggerty jusqu'à ce que celui-ci avoue où il détenait une petite fille, Alyssa Stone. Grâce à cela, il a pu retrouver Alyssa, en vie. Mais Noah a aussi dû quitter la ville précipitamment, car Conrad est le fils du Shérif, qui aura tôt fait d'étouffer l'affaire(et les témoins avec).
    Aujourd'hui propriétaire d'un bar dans une autre ville, Noah voit le passé se rappeler à lui car Alyssa a de nouveau disparu. Et il lui avait fait une promesse, celle de toujours la protéger.
    Son retour à Acacia Pines risque de ne pas plaire à grand monde...
    "Cauchemar" est un excellent roman policier, nerveux et puissant, qui confirme le talent de Paul Cleave, écrivain de Nouvelle-Zélande. Le personnage de Noah Harper m'a d'emblée fait penser à Darian Richards, l'ex-flic charismatique de Melbourne créé par Tony Cavanaugh. À ne pas manquer !


  • 9 décembre 2019

    Un cauchemar comme on les aime.

    Adieu Christchurch, bonjour Acacia Pines.
    Une fois n’est pas coutume, Paul Cleave a déménagé son intrigue dans un petite ville américaine et non pas dans sa ville de Nouvelle-Zélande.

    Choix judicieux et qui fonctionne très bien sur le genre d’intrigue qu’il nous propose ici.

    Noah Harper est adjoint du shérif à Acacia Pines. Il aime sa ville, son boulot, sa femme, bref il aime sa vie.
    Mais aujourd’hui Drew, son ami d’enfance et collègue de travail, et lui-même travaillent sur une affaire délicate : la disparition de la petite Alyssa Stone, 7 ans.

    Persuadé d’avoir trouvé le coupable, Noah n’hésite pas à user d’arguments plus que musclés pour le forcer à parler.
    Cela lui vaut d’être renvoyé de son travail et d’être contraint de quitter la ville.

    Il a tout perdu, mais il a réussi : Alyssa est saine et sauve.

    Une histoire qui pourrait presque s’arrêter là... sauf qu’il ne s’agit là que du premier chapitre de ce thriller !

    Car 12 ans plus tard son ex femme l’appelle pour lui annoncer que Alyssa Stone a de nouveau mystérieusement disparu.
    Si Noah avait juré de ne jamais remettre les pieds à Acacia Pines, cette nouvelle disparition le fait immédiatement changer d’avis.

    Une fois sur place, l’accueil s’avère être aussi difficile que ce qu’il s’était imaginé.
    Jusqu’où pourra-t-il aller pour la retrouver cette fois ?

    Et surtout comment échappera-t-il aux nombreuses et violentes rancœurs qu’il a déclenchées une décennie plus tôt ?

    L’auteur nous offre ici un thriller qui commence à une vitesse folle dès la première page.

    Et si le rythme se calme un peu sur la suite, ce n’est que pour mieux présenter et positionner ses protagonistes, pour après repartir de plus belle.

    En nous donnant de vrais gentils (et de gros méchants), il nous met en confiance. Mais il se joue aussi de nous en laissant également graviter d’autres personnages, aux desseins et aux caractères plus flous.

    Qui est vraiment tel qu’on l’imagine ?
    Où est Alyssa ?
    Et quel rapport y a-t-il entre cette affaire et la première ?

    Autant de questions qui nous font tourner les pages toujours de plus en plus vite.

    Un excellent auteur et un très bon thriller que je vous recommande vivement !


  • par (Libraire)
    4 décembre 2019

    Du rythme, du rythme, du rythme!
    Paul Cleave au sommet de son art, on en redemande!

    Céline


  • 24 novembre 2019

    Course contre la mort

    On s’était attaché au Paul Cleave d’«Un employé modèle» (2010), « Un père
    idéal » (2011) et « Ne fais confiance à personne » (2017). Cet auteur si
    habile à se glisser dans la peau de faux innocents qui se révélaient de vrais
    psychopathes. Il appartient maintenant au passé. A l’étroit dans le cadre de
    sa chère Nouvelle-Zélande, redoutant de raconter la même histoire une fois de
    trop, le romancier de Christchurch a décidé de changer de décor, de registre
    et de ton. Une remise en question assumée et courageuse, tant son précédent
    livre, brillante construction autour de la maladie d’Alzheimer, était une
    réussite. Avec « Cauchemar », le dépaysement est total puisqu’il nous entraîne
    dans une petite ville imaginaire de l’Ouest des Etats-Unis, archétype du
    patelin perdu des fictions à suspense. Le changement de style est radical
    aussi puisque l’intrigue se lit au premier degré, linéaire et brutale.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u