Votre librairie met en place un service"DRIVE"
2 options maintenant sur notre site pour passer commande :
soit l’envoi par La Poste, avec un délai non garanti.​
soit le retrait à la porte à la librairie sur rendez-vous

Pour prendre rendez-vous, merci de nous contacter sur notre page Facebook ou sur librairie.banse@orange.fr
La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

 

Un homme à distance, roman

Un homme à distance, roman

Katherine Pancol

Le Livre de Poche

  • 29 juillet 2011

    Émouvant

    Ce petit livre m’a été offert par ma NSP (non secret person), Marly, pour mon anniversaire. Il est tout petit, 150 pages, et comme il est une correspondance entre un homme est une femme, les pages ne sont pas toutes remplies, je me suis alors dit que cette lecture rapide serait sympa à intercaler entre deux livres plus « conséquents ».

    Je sortais d’un livre de fantasy, l’immersion dans celui-là a été très dur. Le style plus moderne, plus « terre à terre », plus classique a été difficile à appréhender, mais une fois passé quelques dizaines de pages, je n’ai plus réussi à le lâcher.

    Ce livre n’est pas une histoire classique, c’est un recueil de lettres échangées entre un homme et une femme qui ne se connaissent pas. La femme, libraire, est chargée de trouver des livres à un homme qu’elle ne connait pas. Il est passé dans sa librairie alors qu’elle était absente et son employée s’est chargée des modalités. Ils apprennent alors à se découvrir via leur courriers d’abord impersonnels et professionnels et vont se livrer petit à petit.

    Un peu septique quant au début du livre, je me suis laissé porté par l’histoire des personnages petit à petit. Je découvrais Kay à travers ses écrits et Jonathan à travers les siens, à travers ce qu’ils voulaient faire découvrir à l’autre, à travers leur façon de vouloir susciter la curiosité chez l’autre… On sent qu’un lien se noue et on se demande sur quoi il va déboucher… Et là, je vais devoir m’arrêter pour ne pas vous dévoiler la fin.

    Ce livre a été pour moi une pépite d’émotion. Un (tout) petit bijoux qui se lit avec délectation, sans se presser pour arriver au bouquet final, comme un mini feu d’artifice. Et je dois dire que j’étais heureuse de lire cette fin dans le bus, ce qui m’a évité de franchement fondre en larmes.

    Bref, envie d’une soirée sentiment : ce livre et pour vous !