Les Buveurs de lumière
EAN13 : 9791022606875
ISBN :979-10-226-0687-5
Éditeur :Anne-Marie Métailié
Date Parution :
Collection :Bibliothèque nordique
Nombre de pages :304
Dimensions : 21 x 14 x 2 cm
Poids : 310 g

Les Buveurs de lumière

De

Traduit par

Autre version disponible :

Ebook - Anne-Marie MétailiéEn stock7,99 €


Le monde entre dans l’âge de glace, il neige à Jérusalem et les icebergs dérivent le long des côtes. Pour les jours sombres qui s’annoncent, il faut faire provision de lumière – neige au soleil, stalactites éclatantes, aurores boréales.

Dylan, géant barbu et tatoué, débarque au beau milieu de la nuit dans la petite communauté de Clachan Fells, au nord de l’Écosse. Il a vécu toute sa vie dans un cinéma d’art et essai à Soho, il recommence tout à zéro. Dans ce petit parc de caravanes, il rencontre Constance, une bricoleuse de génie au manteau de loup dont il tombe amoureux, et sa fille Stella, ex-petit garçon, en pleine tempête hormonale, qui devient son amie. Autour d’eux gravitent quelques marginaux, un taxidermiste réac, un couple de satanistes, une star du porno.

Les températures plongent, les journaux télévisés annoncent des catastrophes terribles, mais dans les caravanes au pied des montagnes, on résiste : on construit des poêles, on boit du gin artisanal, on démêle une histoire de famille, on tente de s’aimer dans une lumière de miracle.

Dans ce roman éblouissant au lyrisme radical, peuplé de personnages étranges et beaux, Jenni Fagan distille une tendresse absolue qui donne envie de hâter la fin du monde.

Jenni Fagan (Auteur) a également contribué aux livres...

Les buveurs de lumière

Les buveurs de lumière

Jenni Fagan

Points

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,80 €
La Sauvage

La Sauvage

Jenni Fagan

Anne-Marie Métailié

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,00 €
La Sauvage

La Sauvage

Jenni Fagan

Anne-Marie Métailié

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
En savoir plus sur Jenni Fagan

Céline Schwaller (Traduction) a également contribué aux livres...

La colonie

La colonie

Chris J. Dolan

Anne-Marie Métailié

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Manuel de survie à l'usage des jeunes filles

Manuel de survie à l'usage des jeunes filles

Mick Kitson

Anne-Marie Métailié

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Né un mardi

Né un mardi

Elnathan John

Anne-Marie Métailié

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Une fibre meurtrière

Une fibre meurtrière

Kylie Fitzpatrick

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 9,80 €
En savoir plus sur Céline Schwaller

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

Alors que la planète entre dans une période glaciaire, les habitants d'un camp de caravanes situé dans le nord de l'Ecosse s'organisent afin de lutter contre les intempéries qui s'annoncent.

Parmi eux, Constance, sorte de survivaliste et bricoleuse hors pair qui veille sur sa fille Stella en pleine transformation identitaire. C'est là que débarque Dylan, géant tatoué au coeur tendre qui transporte les cendres de sa mère et de sa grand-mère décédées récemment.
Récit tendre et poétique autant que déjanté et drôle, ce roman de Jenni Fagan est une belle surprise.

Au sortir du récit, un seul désir: partager un coin de caravane, un verre de gin avec ces personnages hauts en couleur et merveilleux , se réchauffer au contact de leur humanité.

fin du monde, hiver, transgenre

5 étoiles

Par .

Oui, ce roman raconte la fin de notre monde par l’Hiver. Il fait froid, dans ces pages. D’abord tout doucement, la neige qui tombe en douceur, les provisions que l’on fait en attendant le printemps. Puis il faut dégager les routes et prévoir des abris de secours pour les moins prévenants. L’électricité fonctionne encore et on peut se rendre à l’hôpital. Et l’iceberg qui s’approche dangereusement des côtes d’Écosse.

Puis le froid s’installe vraiment, et certains hommes choisissent de mourir dehors.

Enfin le gel arrive, et sa vague ravage tout. J’ai aimé, en relevant le nez de ma lecture, m’apercevoir que la maison n’était pas sous la neige : l’auteure sait nous imprégner de l’Hiver.

Comment lutter contre le froid : Dylan choisit la méthode de sa grand-mère et fabrique du gin chez lui avec des ingrédients folkloriques.

Et puis il y a Stella, né Cael, mais qui se sent si fille qu’il décide de changer de sexe, ce qui ne va pas sans quelques complications au collège. Et comment faire pour qu’elle ne mue pas et que sa pilosité ne se développe pas ?

J’ai aimé la mère de Stella qui répare des vieux meubles trouvés à la déchetterie et qui accepte les changements de sa fille, elle qui ne s’est jamais mariée et vit dans une caravane.

J’ai été moins sensible au secret de famille que Dylan tente de percer, mais j’ai adoré qu’il mette les cendres de sa mère et sa grand-mère dans un pot de glace faute de place dans sa valise.

Un style avec quelques maladresses (ou d’erreurs de traductions ou d’impression), mais tellement évocateur.

Une lecture qui m’a poursuivi longtemps.

L’image que je retiendrai :

Celle de la légende des Buveurs de lumière et des trois soleils visibles par effet de réverbération.

Une citation :

« Ces morts égoïstes qui se tirent comme ça en nous laissant avec des semi-vérités, des questions, des relations aléatoires, des faillites et des dettes, des cœurs fragiles, des gènes douteux, des habitudes idiotes et des codes ADN prédisposant à certaines maladies.»

http://alexmotamots.fr/les-buveurs-de-lumiere-jenni-fagan/