Toutes blessent, la dernière tue
EAN13 : 9782714479501
ISBN :978-2-7144-7950-1
Éditeur :Belfond
Date Parution :
Nombre de pages :744
Dimensions : 23 x 14 x 5 cm
Poids : 770 g

Toutes blessent, la dernière tue

De

Vendu par Librairie Banse (Fécamp 76400)

21.90€

Autre version disponible :

Ebook - BelfondEn stock14,99 €

Maman disait de moi que j'étais un ange. Un ange tombé du ciel. Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais...

Je connais l'enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j'avais quelqu'un à qui parler...

Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin...

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu'au dernier...

Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui.
Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D'où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi vite !
Parce que bientôt tu seras morte.

Karine Giebel (Auteur) a également contribué aux livres...

D'Ombre et de Silence, Nouvelles
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,00 €
De force

De force

Karine Giebel

Pocket

En stock, expédié lundi 8,10 €
De force

De force

Karine Giebel

Belfond

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,50 €
Maîtres du jeu, nouvelles

Maîtres du jeu, nouvelles

Karine Giebel

Pocket

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 2,90 €
Juste une ombre

Juste une ombre

Karine Giebel

Pocket

En stock, expédié lundi 8,10 €
Purgatoire des innocents

Purgatoire des innocents

Karine Giebel

Fleuve Éditions

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
En savoir plus sur Karine Giebel

Vidéo

Karine Giebel et Christian Blanchard sont venus ensemble présenter leurs nouveaux romans parus aux éditions Belfond, à savoir "Toutes blessent, la dernière tue" pour la première et "Iboga" pour le second, dans l'émission Dialogues littéraires.

Réalisation : Ronan Loup.
Interview : Annaïk Kerneuzet.

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

esclavage moderne

5 étoiles

Par .

Ouvrir un roman de Karine GIEBEL, c’est savoir que l’on va prendre des coups avec les personnages.

Ce dernier roman ne failli pas à la règle, mêlant aux coups brûlures et autres châtiments corporels.

Et comme le personnage principal est une jeune fille, elle se fera violer également.

Il faut dire qu’elle n’a pas de chance, Tama : achetée à son père qui l’a vendu pour quelques euros, elle travaille en France chez une amie de sa tante, dormant dans une buanderie, et mangeant quand il y a des restes.

Mais l’homme de la maison commence à lui tourner autour et sa femme chasse Tama. Qui continue à être exploitée par sa tante.

Jusqu’à l’arrivée d’Izry.

Là commence la partie que j’ai préférée : celle de l’amour entre Izry et Tama, deux adolescents victimes, l’un d’un père tyrannique et d’une mère pas claire, et l’autre d’esclavage moderne.

Encore une fois j’ai dévoré ce roman addictif jusqu’à la dernière page, tragique comme il se doit. Ou presque.

L’image que je retiendrai :

Celle de Tama découvrant la musique classique.

Une citation :

Parce que vivre, c’est ça. Vivre, c’est avoir peur, avoir mal. Vivre, c’est risqué. vivre, c’est rapide et dangereux. Autrement, ça s’appelle survivre. (p.235)