Votre librairie met en place un service"DRIVE"
2 options maintenant sur notre site pour passer commande :
soit l’envoi par La Poste, avec un délai non garanti.​
soit le retrait à la porte à la librairie sur rendez-vous

Pour prendre rendez-vous, merci de nous contacter sur notre page Facebook ou sur librairie.banse@orange.fr
La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

 

Les Gardiens de l'éternité : Amours immortelles
EAN13
9782811236434
ISBN
978-2-8112-3643-4
Éditeur
Milady
Date de publication
Collection
Bit-lit
Nombre de pages
384
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
244 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Gardiens de l'éternité : Amours immortelles

De

Milady

Bit-lit

Offres

Quatre nouvelles inédites dans l’univers des Gardiens de l’éternité !

Fille d’une sorcière, Juliet Lawrence a hérité de pouvoirs magiques – des pouvoirs qui pourraient être très utiles à Victor, le marquis DeRosa, le plus puissant vampire de Londres. Mais il veut surtout l’attirer dans son lit – et Victor a l’habitude d’obtenir ce qu’il veut…

Après avoir été retenue prisonnière pendant quatre siècles par une vampire, Kata n’a pas l’intention d’aller en enfer avec un autre suceur de sang. Pourtant, même dans les puits de l’enfer, elle ne peut échapper au désir enivrant qu’Uriel éveille en elle…

Menacée après la disparition de sa fille, Sophia se retrouve flanquée d’un garde du corps sexy à en être exaspérant. Luc est superbe, impitoyable et immédiatement abasourdi par la beauté provocante de Sophia. L’homme a pour mission de la protéger, tandis que le loup en lui est décidé à la séduire. Raison de plus de garder Sophia en sécurité, à condition qu’elle ne les fasse pas tous deux tuer avant…

Lorsqu’un ravissant ange de Noël supplie Levet de l’aider à accomplir ses devoirs, celui-ci s’empresse d’accepter. Armé d’une baguette magique, Levet affronte Damon, déterminé à s’emparer du trône du roi des garous. Qui mieux qu’une gargouille experte en affaires de cœur pourrait convaincre Damon de choisir l’amour, pas la guerre ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.