Un Mariage Americain
EAN13 : 9782259278942
ISBN :978-2-259-27894-2
Éditeur :Plon
Date Parution :
Nombre de pages :432
Dimensions : 21 x 14 x 3 cm
Poids : 458 g

Un mariage americain

Autre version disponible :

Ebook - PlonEn stock14,99 €

Celestial et Roy viennent de se marier. Elle est à l'aube d'une carrière artistique prometteuse, il s'apprête à lancer son business. Ils sont jeunes, beaux et incarnent le rêve américain... à ceci près qu'ils sont noirs, dans un État sudistequi fait peu de cadeaux aux gens comme eux. Un matin, Roy est accusé de viol. Celestial sait qu'il est innocent, mais la justice s'empresse de le condamner. Les années passent, et la jeune femme tient son rôle d'épouse modèle jusqu'au jour où cet habit devient trop lourd à porter. Elle trouve alors du réconfort auprès d'Andre, son ami d'enfance. À sa sortie de prison, Roy retourne à Atlanta, décidé à reprendre le fil de la vie qu'on lui a dérobée...

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Etre Noir dans le Sud des USA

5 étoiles

Par .

De nombreux romans américains racontent le racisme au quotidien, parfois aussi
résistant qu’au temps de la la guerre de Sécession. Un Noir qui se trouve aux
abords d’un crime sera d’emblée soupçonné, le jury le condamnera plus
facilement même si les preuves ne sont pas convaincantes, et il devra toujours
prendre garde à ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. C’est
malheureusement ce qui est arrivé à Roy junior. Venu avec sa femme Celestial
dans une petite ville du Sud pour passer un week-end avec ses parents, il a
préféré l’emmener dormir au motel du coin, les relations entre sa mère et
Celestial étant tendues. Juste avant de se coucher, il va chercher quelque
chose à boire au distributeur, aide une femme âgée à porter un bol de glaçons
dans sa chambre (elle a le bras dans le plâtre), lui recommande de faire
attention car sa porte ferme mal… et le voici arrêté le lendemain matin,
accusé de viol par cette même femme. Celestial a beau déclarer qu’il n’a pas
quitté sa chambre de la nuit, rien n’y fera. Direction case prison. Et pour
longtemps.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u