La pensée anti-68, Essai sur les origines d'une restauration intellectuelle
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
Poche / Essais
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La pensée anti-68

Essai sur les origines d'une restauration intellectuelle

La Découverte

Poche / Essais

Offres

  • Aide EAN13 : 9782348061370
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    11.99
Une brillante plongee aux sources du discours anti-68, long travail de sape
qui a preside aux grands bouleversements des annees 1980 et a la "
restauration " intellectuelle et politique en cours.


La haine de Mai 68 est devenue un theme a la mode. Le slogan de Nicolas
Sarkozy, lors de la campagne presidentielle de 2007, sur l'indispensable
liquidation du legs de 68, ne doit donc pas etre reduit a un propos de
campagne. Il s'appuie en realite sur un travail ideologique qui a commence des
les lendemains des evenements et qui s'est poursuivi de commemoration en
commemoration, jusqu'a devenir une vulgate a la fin des annees 1990.
Faut-il voir, dans cette fievre anti-68, une simple " rhetorique reactionnaire
" ? Quelles en sont les origines ? Quarante apres, Mai 68 meritait-il de tels
requisitoires ?
Pour repondre a ces questions, ce livre reconstitue la genealogie
intellectuelle de ce discours. L'auteur montre ainsi comment Mai 68 n'a cesse
d'etre attaque depuis des bords politiques opposes, de la droite extreme a la
gauche communiste. Il souligne aussi que ce long proces s'est accompagne de
profondes mutations dans le monde intellectuel, marque par une contre-
offensive liberale et conservatrice, une reaffirmation de " l'humanisme " et
un retour au mythe republicain. Il montre enfin que cette entreprise de
liquidation, justifiant un retour a des positions conservatrices, s'est
accomplie a partir d'interpretations erronees de Mai 68.
_La Pens ee anti-68_ offre ainsi, pour la premiere fois, une discussion
d'ensemble de tout un pan de la pensee française qui a voulu tourner la page
des " maitres a penser " des annees 1960.
S'identifier pour envoyer des commentaires.