Votre librairie met en place un service"DRIVE"
2 options maintenant sur notre site pour passer commande :
soit l’envoi par La Poste, avec un délai non garanti.​
soit le retrait à la porte à la librairie sur rendez-vous

Pour prendre rendez-vous, merci de nous contacter sur notre page Facebook ou sur librairie.banse@orange.fr
La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

 

Prédations, Histoire des privatisations des biens publics
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Prédations

Histoire des privatisations des biens publics

La Découverte

Offres

  • AideEAN13 : 9782348064623
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    13.99

Autre version disponible

_Quand tout sera priv e, nous serons prives de tout !_ Ce slogan, vu dans les
manifestations contre la reforme des retraites ou en defense de l'hopital
public, a l'hiver 2019-2020, est le revelateur d'une prise de conscience
collective : alors que les controverses autour des privatisations n'ont
longtemps interesse que des cercles restreints, desormais des mobilisations
citoyennes nombreuses s'opposent a ces operations de predation, considerant
qu'il serait irresponsable d'abandonner des biens publics aux logiques
concurrentielles.
Depuis 1986, la France est frappee par les privatisations. Avec le temps, le
seisme a pris de l'ampleur et, apres les banques, l'industrie et la finance,
de nombreux secteurs strategiques et services publics sont cedes aux appetits
prives (aeroports, autoroutes, EDF) et d'autres sont directement menaces
(Securite sociale, hopital public, universite, La Poste, SNCF). Le modele
français est demoli par pans entiers au profit d'une marchandisation
generalisee.
Le nouveau capitalisme, plus tyrannique que le precedent, ne connait pas de
bornes, et ce livre apporte de nombreuses revelations sur l'affairisme qui a
constamment accompagne ces cessions. Toutefois l'analyse de ce processus
montre que toutes les grandes vagues de nationalisations du xxe siecle ont
debouche sur des echecs. C'est pourquoi il invite a former un nouvel avenir
loin du capitalisme (comme du communisme) d'État : celui des communs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.