La Fin d un monde, Une histoire de la révolution petite-bourgeoise
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Fin d un monde

Une histoire de la révolution petite-bourgeoise

Albin Michel

Offres

  • Aide EAN13 : 9782226464989
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782226464989
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      52 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      52 pages

    15.99

Autre version disponible

« C'était mieux avant. » Avec la pandémie, l'unanimité de ce thème qui
paraissait jusqu'alors marqué d'une nostalgie stérile revient avec insistance.
Mais de quel « avant » parlons-nous ? Celui de la société de consommation
triomphante des années 1960-1975 ou de la société chrétienne millénaire qui
l'a précédée ?
Dans une plongée vertigineuse vers notre passé récent, Patrick Buisson nous
entraîne des coulisses du concile Vatican II aux assemblées générales des «
Gouines rouges », de la piété teintée de paganisme des pardons bretons aux
bistrots sans femmes des cités ouvrières, du stade à l'alcôve. De ce
cheminement inattendu et fascinant, nul ne sort intact.
Tout change en effet au cours de ces « quinze piteuses » qui voient la
destruction méthodique de l'art de vivre et de la culture populaire, la remise
en cause du monde vertical de l'autorité et l'effondrement des vieilles
croyances.
La petite-bourgeoisie éduquée, soucieuse de se démarquer du moule dans lequel
elle avait été formée a imposé l'hégémonie du progressisme.
Au fil de ce texte remarquablement documenté et écrit, dérangeant mais
profondément argumenté, Patrick Buisson nous confronte à nos contradictions.
Avec _La fin d'un monde_ , il nous éclaire sur ces passions françaises dont il
s'est fait le décrypteur et nous donne le grand livre contemporain des
objecteurs de modernité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.