Le cycle de la dissuasion, 1945-1990, Essai de stratégie critique
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
Textes à l'appui / Histoire contemporaine
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le cycle de la dissuasion, 1945-1990

Essai de stratégie critique

La Découverte

Textes à l'appui / Histoire contemporaine

Offres

  • Aide EAN13 : 9782707155207
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    15.99
Dans le monde entier, à la fin des années quatre-vingt, les meilleurs experts
comme les simples citoyens ont assisté médusés aux bouleversements de l'ordre
du monde, que num n'avait su prévoir. Dans ce livre, Alain Joxe propose une
interprétation globale de ce tournant historique : celui-ci marque la fin du
cycle impérial de la dissuasion nucléaire, ouverte en 1945 à Hiroshima.


Dans le monde entier, à la fin des années quatre-vingt, les meilleurs experts
comme les simples citoyens ont assisté médusés aux bouleversements de l'ordre
du monde, que num n'avait su prévoir. Dans ce livre, Alain Joxe propose une
interprétation globale de ce tournant historique : celui-ci marque la fin du
cycle impérial de la dissuasion nucléaire, ouverte en 1945 à Hiroshima.
Une fin dont l'explication structurelle est à rechercher dans la conjonction
de trois tournants : l'éclatement des _représentations_ du monde qui ont
prévalu depuis quarante-cinq ans (affrontement Est-Ouest, opposition Nord-
Sud), le dérèglement de _doctrines stratégiques_ devenues délirantes, la prise
de conscience de la folie de la course aux _armements_. Par une succession de
vues d'ensemble et d'effet de zoom sur les moments-clé de cette histoire,
l'auteur propose une relecture des étapes successives du "cycle de la
dissuasion" : de la phase guerrière initiale aux avatars récents de la
doctrine américaine de "riposte flexible", sans oublier les spécificités des
écoles de pensée stratégique française et soviétique.
Cette démarche apparaît comme un puissant révélateur pour prendre conscience
des enjeux de la nouvelle situation créée par l'effondrement de l'empire
soviétique et la fin de l'hégémonie américaine : quels seront les nouveaux
risques liés à l'avénement d'un "empire du désordre" où la guerre entre
puissances centrales aurait disparu et où la société mondiale s'organiserait
en sous-ensembles violents, emboîtés ou juxtaposés et fortifiés, pratiquant à
l'échelle de la planète comme à l'échelle du quartier l'extorsion et le
rackett ?
À l'heure où les dirigeants européens s'interrogent sur l'avenir de leurs
systèmes de défenses, Alain Joxe, l'un des meilleurs spécialistes français des
problèmes stratégiques, apporte à ces questions des réponses qui bouleversent
les cadres de pensée établis.
S'identifier pour envoyer des commentaires.