Qu'est-ce que le surmoi ?, Recherche clinique et théorique suivi de Pierre et Paul, la dernière nuit (théâtre)
Éditeur
Erès
Date de publication
Collection
Point Hors Ligne
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Qu'est-ce que le surmoi ?

Recherche clinique et théorique suivi de Pierre et Paul, la dernière nuit (théâtre)

Erès

Point Hors Ligne

Offres

  • Aide EAN13 : 9782749252384
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    17.99

  • Aide EAN13 : 9782749252391
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    17.99

Autre version disponible

« Comment se fait-il que le corps d’un être humain puisse me transmettre une
telle joie lorsque je le vois dansant, s’élever vers le ciel ? Inversement,
comment se fait-il que, si ce corps trébuche et tombe à terre, je puisse être
enclin à rire, à ricaner, comme si le spectacle, offert au mauvais œil, si
fugitif soit-il, de la possible déchéance humaine, pouvait faire jaillir
l’étrange plaisir d’un rire méchant ? Ce mauvais œil, qui se réjouit de la
déchéance humaine, est une des manifestations de la voix qui dit ceci à
l’instant précèdant ma chute : ‘Tu n’as pas le droit de t’envoler pour danser
car tu n’es rien d’autre qu’un corps pesant voué à la chute des corps !’ Cette
voix est celle du surmoi, cette force aveugle qui s’oppose à la création du
sujet, que ce soit dans sa propre vie ou dans son rapport à l’art.  Comment le
sujet fait-il face à cette injonction ? Va-t-il la transgresser ou va-t-il lui
obéir en vertu d’une stupéfiante obéissance ? Il existe ainsi un doute qui est
l’effet de la coexistence des deux lois auxquelles il est exposé. L’une lui
dit : ‘Oui, élève-toi !’, l’autre lui répond : ‘Non ! Ta place est au sol,
dans cette tombe dans laquelle tu vas tomber !’ » Alain Didier-Weill remonte à
l’invention de Saint Paul (le péché originel et la culpabilité) pour
expliciter la notion psychanalytique complexe du Surmoi. Il appuie son essai
psychanalytique sur un dialogue théâtral qui met en scène Saint Pierre et
Saint Paul et illustre ce que le texte théorique ne pouvait aborder que
difficilement.
S'identifier pour envoyer des commentaires.