Au bureau des affaires juives, L'administration française et l'application de la législation antisémite (1940-1944)
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
L'espace de l'histoire
Langue
français
Code dewey
944.081
Fiches UNIMARC
S'identifier

Au bureau des affaires juives

L'administration française et l'application de la législation antisémite (1940-1944)

La Découverte

L'espace de l'histoire

Offres

  • Aide EAN13 : 9782707161086
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    17.99

Autre version disponible

Le zèle de l'ensemble de l'administration française dans l'application de la
politique antisémite de Vichy : des archives inédites et terribles.
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2006.)


Mise en place par le gouvernement de Vichy dès l'été 1940, la politique
antisémite est officiellement lancée avec le statut des Juifs en octobre 1940.
Dès lors, l'antisémitisme devient une norme pour l'ensemble des
administrations françaises – centrales comme locales – qui participent toutes,
à des degrés divers, à sa mise en œuvre. Il ne s'agit pas là des
professionnels de l'antisémitisme, tels que le furent les agents du
commissariat général aux Questions juives, mais bien des fonctionnaires de
toutes catégories : agents des préfectures, policiers, personnels judiciaires
ou encore employés municipaux, tous se sont vus confier des prérogatives
visant à " épurer " la société française des Juifs. Ce livre apporte un
éclairage original sur cette dimension essentielle et paradoxalement mal
connue du régime de Vichy. S'appuyant notamment sur des archives jusque-là
négligées, l'auteur s'intéresse tout d'abord à la manière dont le gouvernement
a défini et mis en place, en quelques mois, les bases de la politique
antisémite. Puis, en analysant en particulier la langue administrative, les
méthodes de travail, les instructions et leur application, il rapporte
précisément la façon dont les fonctionnaires se sont adaptés, le plus souvent
sans états d'âme, à leur nouvelle tâche. Leurs missions en matière de
politique antisémite furent considérables, au premier rang desquelles le
contrôle et le fichage de la population juive. C'est cette activité des
administrations dans ce qui fut la zone libre, puis la zone sud à la suite de
son occupation par les Allemands et les Italiens, que l'auteur évoque dans ce
livre, à travers de nombreux exemples locaux.
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2006.)
S'identifier pour envoyer des commentaires.