Votre librairie met en place un service"DRIVE"
2 options maintenant sur notre site pour passer commande :
soit l’envoi par La Poste, avec un délai non garanti.​
soit le retrait à la porte à la librairie sur rendez-vous

Pour prendre rendez-vous, merci de nous contacter sur notre page Facebook ou sur librairie.banse@orange.fr
La marchandise vous sera remise dans le respect des gestes barrières.

 

Le Kaiser Guillaume II, dernier empereur d'Allemagne
EAN13
9791021005174
ISBN
979-10-210-0517-4
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Collection
BIOGRAPHIE
Nombre de pages
320
Dimensions
22 x 15 x 2 cm
Poids
386 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Kaiser Guillaume II, dernier empereur d'Allemagne

Tallandier

Biographie

Offres

Autre version disponible

Peu de chefs d’État ont fait l’objet de jugements aussi caricaturaux et injustes que Guillaume II (1859-1941), dernier empereur d’Allemagne. Mais de quel pouvoir disposait-il vraiment ? De sa jeunesse à la cour des Hohenzollern à ses derniers jours en exil, Henry Bogdan brosse un portrait plus nuancé de cette figure majeure et controversée de l’histoire du xxe siècle et montre comment ses trente années de règne ont profondément modifié son pays.

Pour beaucoup d’Allemands, son nom est associé à la Première Guerre mondiale et à la défaite. Du côté des vainqueurs, il est considéré comme l’un des principaux responsables de la guerre et comme celui qui a couvert de son autorité les exactions de l’armée allemande dans les pays occupés.

Henry Bogdan donne un éclairage nouveau sur le rôle de Guillaume II pendant la guerre ; lui que ses généraux ont systématiquement écarté de la gestion militaire et qui le qualifient en même temps d’« empereur absent ». Homme cultivé et intelligent qui croit au progrès, le Kaiser accompagne et encourage le développement économique, met en place une législation sociale avancée qui fait de l’Allemagne d’alors le pays où la condition des travailleurs est la plus favorable. On découvre aussi qu’il n’est pas le monarque absolu que l’image traditionnelle a donné de lui.

Tel était Guillaume II, mal-aimé de l’histoire, que la défaite et la révolution de 1918 forcèrent à l’exil aux Pays-Bas d’où il put observer, non sans crainte, le tragique chemin que Hitler faisait prendre à l’Allemagne.

Henry Bogdan, agrégé d’histoire, diplômé de l’École des langues orientales vivantes, est spécialiste de la Mitteleuropa et des minorités nationales. Il a publié entre autres ouvrages : La Guerre de Trente Ans (1997), Histoire de l’Allemagne (2003), Histoire des Habsbourg (2002) et Les Hohenzollern (2010).
S'identifier pour envoyer des commentaires.