Un si cher ami
EAN13
9782749924014
ISBN
978-2-7499-2401-4
Éditeur
Michel Lafon
Date de publication
Nombre de pages
298
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
458 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

~~Toute la relation Mitterrand/Pelat se trouve éclairée par cette scène. Une de ces grandes amitiés masculines qui ont marqué l'Histoire et la littérature : inconditionnelle, à la vie à la mort.
~~" Si ces faits s'avéraient, je devrais prendre mes distances ", a déclaré François Mitterrand lors d'un échange télévisé assez tendu avec Anne Sinclair, à propos du délit d'initié dont est accusé Patrice Pelat. Le lendemain, pourtant, les deux hommes se donnent rendez-vous. " Tu vois, Pat, dit le Président, c'est comme pendant la Résistance, on est obligés de se voir en cachette. "
Toute la relation Mitterrand/Pelat se trouve éclairée par cette scène. Une de ces grandes amitiés masculines qui ont marqué l'Histoire et la littérature : inconditionnelle, à la vie à la mort. Au départ, cependant, tout semblait devoir séparer leurs destins. François Mitterrand, fin lettré, issu de la bourgeoisie de droite ; Patrice Pelat, ouvrier chez Renault. Mais ces deux-là se sont rencontrés lors d'une séance d'épouillage dans un camp de prisonniers de guerre en Allemagne, et de cette promiscuité humiliante allait naître une indéfectible fidélité. Patrice Pelat, qui fera fortune dans l'industrie, aidera toujours son compagnon des jours maudits, moralement et financièrement, et le Président finira par couvrir ses fautes. Pas par intérêt : parce que Patrice, sans doute, est son seul véritable ami. Alors bien sûr, ce livre est un document exceptionnel étant donné les qualités d'enquêteurs émérites de ses deux auteurs qui dévoilent aussi bien les dessous de l'affaire Péchiney que ceux du suicide de Pierre Bérégovoy – entre autres –, mais c'est aussi un roman balzacien. Avec pour décor les lambris lézardés du pouvoir où s'infiltrent les forces douteuses de la finance, des moments profonds d'émotion et des épisodes drolatiques, un Patrice Pelat découvert sous un nouveau jour, et un aspect du " Sphinx " que l'on ne soupçonnait pas.
" HUMAIN, FORCEMENT HUMAIN "...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Marie Pontaut