Soirée Rentrée Littéraire 2018

Soirée Rentrée Littéraire 2018
La Prisonnière

La Prisonnière

Malika Oufkir, Michèle Fitoussi

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 6,20 €
Helena Rubinstein, la femme qui inventa la beauté

Helena Rubinstein, la femme qui inventa la beauté

Michèle Fitoussi

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 7,60 €
La Nuit de Bombay

La Nuit de Bombay

Michèle Fitoussi

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 7,10 €
Janet

Janet

Michèle Fitoussi

Jc Lattès

En stock, expédié aujourd'hui 20,00 €

Le jeudi 04 octobre 2018 à 19h30

Hôtel Normandy

Grande soirée de Rentrée Littéraire 2018 avec comme invitée exceptionnelle MICHELLE FITOUSSI. Présentation des coups de coeur, lectures, interviews, échanges... Une collation est proposée à l'entracte.

Inscriptions à la Librairie BANSE, 42 rue Alexandre Legros 76400 Fécamp - librairie.banse@orange.fr / 0235276872.

Michèle Fitoussi est une journaliste et auteure.
Diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris (1975), Michèle Fitoussi est embauché au magazine féminin "Elle". Éditorialiste et grand reporter pendant de très nombreuses années et jusqu'en décembre 2012, elle s'est intéressée aux droits des femmes et aux combats pour l'égalité en France et dans le monde. Elle a par ailleurs publié, toujours dans le magazine, de nombreux reportages, enquêtes, interviews, en France comme à l'étranger. En 1987 elle publie son premier roman, "Le Ras de bol des Superwomen", dans lequel elle raconte son quotidien entre activités professionnelles et domestiques et qui va devenir best-seller. Michèle Fitoussi est l'auteur de nombreux ouvrages, romans, essais et documents.

Elle est l'auteur chez Grasset de plusieurs romans, dont "Un bonheur effroyable" (1995), un recueil de nouvelles, "Des gens qui s'aiment" (1997), "Le dernier qui part ferme la maison" (2004), "Victor" (2007), "La prisonnière" (1999) un livre témoignage écrit avec Malika Oufkir, "Helena Rubinstein : la femme qui inventa la beauté" (2010), "La nuit de Bombay" (2014) puis chez JC Lattès, "Janet", dans lequel elle décrit la vie de Janet Flanet, correspondante à Paris pour The New Yorker des années 1920 aux années 1970 et pionnière du journalisme littéraire dans la vie intellectuelle et artistique de son temps.