Rencontres

À venir…

Toutes les rencontres - Archives

Bonjour de Fécamp - Rencontre Max Lemaître

Bonjour de Fécamp - Rencontre Max Lemaître

Samedi 24 février 2018 à 10h30, Librairie Banse

Voici une bonne et belle idée qui puise sa réussite dans le principe toujours gagnant de prendre les choses à l’envers. C’est ainsi que Max Lemaître, à qui l’on doit d’avoir déjà beaucoup œuvré pour l’histoire de Fécamp, ne se sert pas ici du riche matériau de la carte postale comme on se plaît à le faire habituellement pour son côté illustratif mais pour son envers, préférant l’écrit à l’image, c’est-à-dire la poésie du verbe au choc des photos.
Ce sont alors cursives de toutes natures fleurant bon son notaire, son commerçant méticuleux, sa mamie appliquée, ou encore tremblements d’amour en encres adoucies, délicatesse de la plume que l’on ne saurait attendre d’un Sergent-Major aussi pointu. Mais les plus émouvantes sont ces écritures populaires, anguleuses et tremblées, tachées et cassées comme les gueules qui s’y discernent, et dont les si remarquables fotes d’ortografes font de chacune d’entre elles des perles plus rares encore que des vers de Prévert.
Qu’elles soient d’un maniement d’expert ou d’amateur, ces écritures ont toutes un point commun : celui de marquer l’acte de penser à un proche. Après, chacun conjugue comme il le peut le verbe penser en pensées plus ou moins savantes, en prétentions plus ou moins affirmées, aussi en formules le plus souvent toutes faites. Parfois, la magie jaillit de la plus triviale nécessité comme cette demande, face à la mer le soir couchant, de veiller à donner à manger aux lapins !
La carte postale, par sa surface restreinte, est le tweet du siècle passé. Pas de place ici pour l’égarement, encore moins pour l’épanchement, et Fécamp, prétexte à tous ces transports, est au cœur de chaque écrit, preuve s’il en est du besoin de l’homme de se situer dans l’univers. L’intérêt de ce livre est qu’apparaît un Fécamp différent de celui qu’unifie l’historien car il prend les mille visages des mille ressentis de passage. Bonjour de Fécamp dit d’abord la chance d’être ici. C’est simple et gai comme un soleil vaporisé d’embruns que tente de partager celui qui l’écrit.

En savoir plus

Dédicace JF Rottier - Jeux de misères

Dédicace JF Rottier - Jeux de misères

Samedi 10 mars 2018 à 10h30, Librairie Banse

Après quelques romans inspirés du bord de mer dont les tempêtes nettoient l’âme de personnages attachants et ténébreux, l’auteur nous livre ici une nouvelle marquée par le désarroi d’une femme soudainement amoureuse au crépuscule de sa vie. A-t-elle encore droit à l’amour, aux caresses d’un homme, peut-elle encore rêver, plaire, s’amuser sous les regards réprobateurs de la normalité ? Mais qui est cet homme surgi de nulle part ? Est-ce un mirage ou le mauvais reflet d’un miroir déformant ?

Comme à son habitude, l’auteur se joue des ambiguïtés, des paradoxes et du refus de mal vieillir.

En savoir plus

Hors nos murs

Archives

Pas d'événements extérieurs programmés.